ELECTIONS
ELECTIONS
RDC : Corneille Nangaa, Ancien Président de la CENI, en fuite
Loading
/

Dans un tournant inattendu, Corneille Nangaa, l’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la République démocratique du Congo (RDC), a décidé de s’exiler, craignant pour sa sécurité en raison de son opposition au pouvoir actuel.

 

Proche de l’ancien président Joseph Kabila, Nangaa a dirigé la CENI lors de l’élection présidentielle de 2018, au cours de laquelle Félix Tshisekedi a été déclaré vainqueur. Cependant, des allégations de fraude électorale ont entaché ce processus, émanant de l’opposition et de la société civile.

En 2022, Nangaa avait annoncé sa candidature à la présidentielle, témoignant de son engagement politique en dépit des critiques passées.

Dans une récente interview accordée au journal Jeune Afrique, Corneille Nangaa a exposé les raisons de son exil. Il a exprimé des inquiétudes concernant sa sécurité en RDC sous le régime actuel. Actuellement réfugié au Ghana, il a affirmé qu’il envisagerait un retour seulement lorsque la situation politique s’améliorerait.

La décision de Corneille Nangaa de s’exiler souligne l’instabilité politique qui prévaut en RDC et la réalité difficile pour les opposants au régime en place. Son choix met en lumière le climat d’insécurité qui pèse sur ceux qui osent s’opposer à l’establishment.

Il convient de noter que Nangaa avait fait des déclarations controversées concernant la présence des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) au sein de la garde républicaine de la RDC à Kinshasa et Lubumbashi. Ces déclarations avaient suscité des réactions parmi les personnalités politiques du pays. Thierry Monsenepwo, membre de la Convention des Congolais Unis (CCU), avait appelé à une enquête de la justice militaire pour vérifier les affirmations de Nangaa. Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, avait également exprimé sa désapprobation, évoquant même la possibilité que Nangaa rende des comptes devant la justice.

L’exil de Nangaa reflète une situation complexe et en évolution en RDC, illustrant les enjeux politiques et sécuritaires auxquels le pays est confronté.

CNTLIVE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici